data-ad-format="auto">

Le parapluie est depuis de nombreuses années devenu un objet du quotidien si banal qu’on a tendance à ne plus y prêter attention. Objet pratique par excellence, il peut néanmoins être encombrant, pas très esthétique et comporter quelques inconvénients. Pour remédier à tous ces points négatifs, les fabricants ont innové pour inventer un nouveau modèle : le parapluie inversé.

Le parapluie inversé : un modèle avant tout pratique...

Le parapluie inversé est avant tout bien plus pratique que ses concurrents classiques ou pocket. En effet, il a une configuration particulière et spécifique, il comporte deux toiles : une toile externe et une toile interne. Lorsque le parapluie inversé est ouvert, c’est la toile externe qui se déploie pour protéger son utilisateur de la pluie, mais lorsqu’on le referme la toile interne prend alors le relais pour envelopper la toile externe trempée et ainsi enfermer toute l’eau qui se trouve sur la toile externe. Grâce à ce dispositif astucieux, le parapluie est sec à l’extérieur et ne risque pas de détremper les endroits où vous passez. De plus, le parapluie inversé est doté d’un manche avec une anse le rendant facile à tenir et peut tenir debout tout seul une fois refermé, de cette façon inutile de chercher le porte-parapluie lorsque vous arrivez quelque part.

… Mais aussi esthétique

Si le parapluie inversé est très pratique, ses fabricants ont aussi souhaité en faire un objet design. Ils se sont ainsi penchés sur les deux toiles pour qu’il soit aussi esthétique ouvert que refermé. On trouve ainsi aujourd’hui des parapluies inversés dans de nombreux coloris du plus sobre au plus original avec toujours ce même soin apporté à l’accord entre les deux toiles. Enfin, certains modèles voient aussi leurs toiles ornées de motifs originaux rappelant le ciel la nuit par exemple ou encore des motifs plus floraux.

parapluie inversé